Jardin Bouddhique

Dans ce jardin japonais, conçu selon les principes du bouddhisme zen, on peut profiter d’un moment de paix à l’écart de l’agitation de Paris.

On accède à ce jardin japonais en traversant les galeries du Panthéon bouddhique, annexe du Musée Guimet. Ce musée est né en 1889 de la volonté d’Emile Guimet (1836-1918), industriel lyonnais et grand collectionneur, de fonder à Paris un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie. Depuis 1945, il est spécialisé dans les arts de l’Asie, et depuis 1991 le Panthéon bouddhique présente, dans une annexe du musée, une partie des collections de statues bouddhistes rapportées du Japon par Emile Guimet.

Celui qu’on nomme Bouddha, de son vrai nom Siddhartha Gautama, était un noble indien qui vécut au VIe siècle avant J.-C. Il reçut une éducation guerrière et choyée avant de découvrir la souffrance de ses contemporains et de choisir de s’exiler pour faire l’expérience, pendant 7 ans, d’une vie ascétique. Il atteignit alors ce qu’il définit comme l’éveil à la connaissance et fut considéré comme le premier Bouddha, « L’Eveillé ». Ses enseignements fondent la religion bouddhiste, que certains comparent à une philosophie. Le bouddhisme promeut l’ahimsa comme une vertu et une condition pour attendre le nirvana : il s’agit de ne pas tuer, ne pas blesser, de quelque manière que ce soit.

Au Japon, le bouddhisme est la religion la plus importante, avec le shintoïsme. Il a fortement influencé et influence toujours la culture japonaise. Les jardins zen en sont un bon exemple : mêlant éléments végétaux et minéraux, marqués par la présence de l’eau, ils accueillent souvent des maisons de thé et sont propices à la méditation. Le jardin de 450 m2 qui s’ouvre derrière les galeries du Panthéon bouddhique abrite un rare pavillon du thé conçu par des maîtres zen japonais en 2001. Il s’y déroule régulièrement des cérémonies qui offrent un moment privilégié pour goûter un des aspects les plus raffinés de l’art de vivre du Japon ; celles-ci permettent aussi de comprendre l’importance que les Japonais attachent à la communion avec la nature et à la qualité des relations de personne à personne.

Cette étape du parcours nous rappelle que la paix, c’est aussi la paix intérieure, celle de l’esprit, comme le rappelle la religion bouddhiste.

Horaires d'ouverture
Espace d'exposition tous les jours de 10:00 à 17:45
fermé le mardi
Jardin tous les jours de 10h à 17h, sauf si a lieu la cérémonie du thé
Plus d'informations
www.guimet.fr
entrée gratuite
Transports en commun
Métro 9 station Iéna
Métro 6 station Boissière
Vélib Station n° 16007, 4 rue de Longchamp ou station n° 16015, 1 rue de Bassano
Bus 32, 63 arrêt Albert de Mun
Bus 82 arrêt Iéna
Bus 22, 30 arrêt Kleber-Boissière
Pour rejoindre l'étape suivante
8 minutes